Ville de Cergy -Retour vers page d'accueil-
Recherche
Mes démarches
Moments de vie
Ma ville

Coteaux

Imprimer la page
Diminuer la taille du texte Agrandir la taille du texte
Partager cette page avec Addthis
Cliquez ici pour recommander cette page à un ami ! Signaler un problème

Le nouvel horizon de la plaine des Linandes
Le quartier des Coteaux s’est construit dans la continuité des quartiers du Grand Centre et de l’Orée du Bois. Coupé en deux par le boulevard de l’Oise, il rassemble dans une grande proximité les immeubles et pavillons d’habitation au Sud et la plaine des Linandes en plein développement au Nord. Il est également marqué par la présence de la zone d’activités Francis Combes et de quelques grandes enseignes de restauration rapide et d’hôtellerie.

D’abord appelé Cergy Nord (car au Nord du Centre et desservi par l’avenue du Nord), ce quartier est renommé Les Coteaux en 2003, en lien avec son implantation géographique (un coteau qui grimpe vers le plateau), et pour affirmer l’unité territoriale de Cergy. 

Il se caractérise sur la partie coteau par des ilots  et des architectures qui reflètent à la fois une grande créativité architecturale et le souci de tirer pleinement parti de la vue vers l’Oise et de l’ensoleillement. Et sur le plateau par un espace de plus de 80 ha permettant le développement d’un projet urbain éco-durable.

Un hub sportif

Au-delà du boulevard de l’Oise, sur la plaine des Linandes, un grand projet de territoire se construit afin de répondre aux besoins des Cergyssois et des Cergypontains en matière de logements, d'activités et de loisirs. D’une surface d’environ 80 ha, cette vaste emprise au cœur de l’agglomération est réservée depuis de nombreuses années dans les documents d’urbanisme pour y développer un grand pôle sportif, intégré dans un projet urbain mixte. Coup d’envoi avec le hub sportif qui accueille déjà le stade de football Salif Keita et le siège de la Ligue de tennis du Val d'Oise, avant l’arrivée du Centre national de hockey sur glace, équipement phare du site. Autre projet : l’implantation d’un institut de football Diambars, en 2016.

Une éco-plaine se dessine

Situé au sud-ouest de la plaine, un quartier durable d'environ 1 200 logements accompagnés de commerces, de services et d’équipements publics (un groupe scolaire notamment) s'inscrira dans la continuité des quartiers environnants, au premier rang desquels celui de Belle Epine. Un parc urbain de 12 hectares regroupera des espaces de loisirs en plein air (parcours forme, pistes de VTT...), de vastes pelouses, mais également, à proximité de l'éco-quartier, un périmètre consacré à la création de jardins familiaux ou de cultures maraîchères biologiques dans l'optique d'organiser des circuits courts alimentaires. 

Un parc d’activités et une cité artisanale

Un nouveau parc d'activités sera créé et disposera d'une excellente lisibilité depuis l'A15 sur une surface de 15 hectares. Une cité artisanale, en continuité de la cité Francis Combe, sera également réalisée afin de réintroduire des emplois de type PME-PMI au cœur de l'agglomération.

A découvrir

La Justice Mauve

Tirant au mieux parti de la vue et de l'ensoleillement avec leurs larges balcons exposés plein sud donnant vue sur les étangs, ces grands immeubles courbes évoquent l'architecture balnéaire des grandes stations du Golfe du Lion.

La place des Linandes

Cœur du quartier des Linandes, cette grande place paysagère composée de gradins, épouse le dénivelé du coteau, tandis que les maisons mitoyennes cubiques des Linandes Vertes évoquent, par leur densité et leur agencement, l'architecture des villages méditerranéens. Pôle de centralité du quartier, la place regroupe : la Maison de quartier, le Centre musical municipal, l’école et plusieurs commerces de proximité, dont une grande surface.

 

La tour de Tadashi Kawamata

Dessinée par le plasticien japonais Tadashi Kawamata mondialement reconnu pour ses interventions paysagères, cette tour en bois domine la plaine des sports.

Inspirée par le château d’eau qui s’élève à proximité, construite avec l’aide des jeunes du quartier, elle établit un dialogue entre l’ancienne architecture et la nouvelle, et joue un rôle de repère du site. 

Chiffres clés

  • 1 maison de quartier
  • des commerces dont 1 moyenne surface
  • 1 collège
  • 4 groupes scolaires dont 1 école maternelle
  • 1 complexe sportif
  • 1 zone artisanale